MONIQUE PEAN

Monique Péan inaugure sa marque éponyme en 2006 avec la volonté de créer la première collection de joaillerie fine écologique. Inspirées par l’architecture, la nature et l’art minimal américain, ses créations sculpturales sont fabriquées à partir de matériaux durables et uniques tels que l’or recyclé, l’ivoire de morse, des os de dinosaures fossilisés. La marque a été couronnée de 4 CFDA awards et choisie par des ambassadrices telles que Michelle Obama, Emma Watson ou Liya Kebede.

CONSCIOUS

Première marque de joaillerie fine écologique, Monique Péan a lancé sa marque de joaillerie socialement responsable et respectueuse de l’environnement il y a 10 ans. Elle s’associe à des artisans du monde entier pour soutenir un savoir-faire traditionnel. Ses pièces sont confectionnées à la main par des maîtres artisans dans la ville de New York et ce à partir de matériaux durables obtenus grâce à des initiatives de commerce équitable.

ART & ARCHITECTURE

Passionnée par l’art et l’architecture, Monique Péan élabore ses collections autour d’une oeuvre ou d’un artiste qui l’inspire et qu’elle croise lors de ses voyages. L’architecte japonais Tadao Ando est à l’honneur dans sa collection KOYO, l’installation « Sun Tunnels » signée par de la pionnière du minimalisme américain Nancy Holtz est le point de départ de sa collection Solcin. Ou encore l’artiste Walter de Maria auquel elle rend hommage dans une collection capsule qu’elle lance pour soutenir la Dia Art Foundation. Elle collabore également avec des figures emblématiques de la création contemporaine, comme l’artiste Collier Schorr qui signe sa dernière campagne.

PHILANTROPHIE

Monique Péan utilise la création pour sensibiliser à l’art, à la culture et à la protection de l’environnement. Le bénéfice des ses ventes est en partie reversé à des organisations caritatives mondiales qui approvisionnent les pays en développement en eau et aissainissement. Elle a également fondé la « Vanessa Péan Foundation » qui collecte des fonds pour offrir des bourses aux élèves défavorisés d’Haïti. Par ailleurs, Monique est l’un des membres fondateurs du conseil d’administration de « Beespace », un incubateur à but non lucratif qui aide à identifier et lancer une nouvelle génération d’associations innovantes à but non lucratif.