MARION MAILAENDER

Après une formation à l’école Boulle, cette marseillaise a lancé en 2004 « Design&fils », son agence d’architecture intérieure et de design. Depuis, elle crée aussi bien des objets que des scénographies, ou réalise des projets résidentiels et commerciaux. Son audace et son oeil ont déjà séduit de nombreuses personnalités créatives comme Amélie Pichard ou encore le designer colombien Esteban Cortazar, qui lui ont fait confiance à travers des projets singuliers.

INTUITIVE

Fonctionnant à l’instinct, Marion mélange les genres et les époques, n’hésitant pas à dépasser les limites du bon gout à travers des projets aux accents souvent 80’s et 90’s. Une fois que les plans et les volumes fonctionnent, Marion instaure un dialogue primordial avec ses clients pour que leurs personnalités se révèlent dans la sélection du mobilier, des matériaux et de la décoration pour les accompagner vers une certaine idée de la modernité. Les projets confiés à l’agence naissent de rencontres et sont extrêmement variés, ce qui permet à Marion de se remettre en question à chaque nouvelle aventure, de matérialiser des désirs et des besoins à chaque fois renouvelés. De Sophie Calle pour qui elle repense sa maison-atelier, à Amélie Pichard avec qui elle co-signe une boutique cinématographie aux accents érotiques au coeur de Paris, Marion arrive à emmener ses clients là où ils n’auraient jamais imaginé aller.

DESIGNER

Son audace ainsi que son sens du détail et des matières exultent lorsqu’elle déplace son curseur à l’échelle de l’objet. Son esprit libre et plein d’humour lui permet de dépasser les frontières des époques, dont elle manie les références avec brio. Elle rend hommage au maître du design italien Gio Ponti en réinterprétant sa Superleggera dans une version en bronze difficilement déplaçable à deux mains. Elle extrait également des objets du quotidien comme des par-brises qu’elle introduit dans nos intérieurs en guise de miroirs sculpturaux. On la retrouve également, assemblant des échantillons de matériaux refusés par ses clients… Marbre et granito forment alors des « Samples Vases » aux allures de sacs à main. Marion Mailaender utilise dans ses objets des détails du quotidien qui peuvent paraître anodins, mais qui pourtant constituent la base d’un souvenir à réactiver.

INSPIRÉE

Incarnant une certaine idée de la nouvelle scène française, Marion puise sa force dans ses références et les artistes qui l’entourent. Il n’est pas rare de retrouver dans ses projets des pièces de ses designers préférés, comme Mario Botta ou Ettore Sottsass, qu’elle déniche parfois au sein de son atelier quand elle le transforme à l’occasion en galerie d’exposition. Le design des années 80 côtoie alors les oeuvres de ses amis artistes, photographes et designers.