FRANKLIN AZZI

DEPUIS SA CRÉATION À PARIS EN 2006, L’AGENCE FRANKLIN AZZI AFFIRME SA LIBERTÉ D’ÉCRITURE À TRAVERS DES PROJETS D’ARCHITECTURE ET D’ARCHITECTURE D’INTÉRIEUR PROTÉIFORMES. CHACUNE DE SES INTERVENTIONS EST LE FRUIT D’UN IMPORTANT DIALOGUE CONTEXTUEL, À LA FOIS RESPECTUEUX DU PASSÉ ET RÉSOLUMENT EN PRISE AVEC SON TEMPS, SES TECHNOLOGIES ET SES USAGES.

Lauréate avec le groupement Nouvelle AOM du concours de rénovation de la Tour Montparnasse, l’agence parisienne se confronte aux grands enjeux de mutation urbaine. A ce vaste chantier, s’ajoute celui de l’îlot Grenelle : un nouveau quartier commerçant au cœur du Paris historique, associant réhabilitations et constructions, logements et commerces. On lui doit récemment sur l’île de Nantes l’installation de l’Ecole des Beaux-Arts dans les anciennes usines Alstom. L’agence se déploie également à l’étranger avec la construction de la première tour Mama Shelter à Dubaï pour le groupe AccordHotels. En parallèle de ces réalisations à grande échelle, Franklin Azzi et Noémie Goddard, architecte associée de l’agence, continuent d’affirmer leur conviction d’une création sans hiérarchisation des disciplines. Tels des prolongations naturelles et complémentaires de leur pratique, leurs projets d’architecture d’intérieur se font laboratoires de recherches et d’expériences.

Complice des créateurs de mode depuis plus de dix ans, Franklin Azzi a démarré sa carrière en créant les boutiques de Bali Barret au Japon. Jérôme Dreyfus, Christophe Lemaire et Editions M. R ont également fait appel à lui pour concevoir leur écriture architecturale. Tout comme Isabel Marant qu’il a accompagnée dans son déploiement international, en concevant ses adresses aux Etats-Unis et en Asie, en passant par l’Europe et les Emirats Arabes. Dans la toute nouvelle adresse du label Roseanna, rue Froissart, à Paris, on retrouve son attachement pour les associations d’éléments hétéroclites. Le béton brut, le végétal et les textures soyeuses se conjuguent pour créer une mosaïque de couleurs et de vibrations. Après le Café Holiday pour Atelier Franck Durand et avant la nouvelle Maison Plisson attendue pour juin, l’agence Franklin Azzi vient de redonner une nouvelle identité aux restaurants Blend (Beaumarchais, Charonne et Odéon) en s’inspirant de l’esthétique industrielle des diners américains. Pour concevoir ses espaces, l’agence reste fidèle à la même méthodologie : effectuer un important travail de recherches sur les références architecturales de différentes sources et époques de façon à faire émerger une forme essentielle et singulière.

Synthèse de sa vision globale qui associe intérieur et extérieur, Franklin Azzi réalise actuellement une villa sur les hauteurs de Saint-Tropez. Ce projet d’envergure lui permet de relever des défis de construction et d’explorer toutes les échelles, jusqu’à celles de l’objet. A travers la variété de ses projets, Franklin Azzi démontre sa capacité à révéler des espaces et à créer des expériences sensibles en cohérence avec leur contexte géographique, économique ou culturel. En confrontant différentes strates de l’histoire et différentes esthétiques, il se libère de tout formalisme gratuit et élabore une écriture architecturale unique, en constante évolution.