CLAUS

Fondé en 2011 à Paris, CLAUS est devenu rapidement l’institution parisienne du petit-déjeuner, offrant une place de choix à ce repas incontournable. Dotée d’une épicerie fine, la maison s’apprête à ouvrir sa troisième adresse au coeur de Saint-Germain dés-Prés. Pour ce nouveau lieu, Claus Estermann a confié le projet à l’architecte Fabrizio Casiraghi.

CLAUS ESTERMANN

Claus Estermann est né dans une petite ville bavaroise où sa famille tient un hôtel depuis des générations. Dès son plus jeune âge, il grandit dans l’univers de la restauration et de l’hôtellerie. C’est l’apprentissage de ces métiers qui l’amène plus tard à Paris. Après un passage dans la mode, il décide en 2010 de créer son entreprise autour du petit-déjeuner, en proposant aux parisiens un concept complet célébrant ce repas très consommé en Allemagne et encore si peu à Paris.

PETIT-DEJEUNER

Le petit-déjeuner est un repas à part : celui le plus intime et le plus libre. Considéré comme un repas incontournable, la Maison Claus lui donne toute sa place en inaugurant sa troisième adresse entièrement dédiée au petit-déjeuner. Haut de gamme, sucré, salé,chaud, ou froid, le petit déjeuner reste au coeur de la démarche de cette troisième adresse. La carte sera toujours orientée vers une clientèle « gourmande et healthy ». Le menu de Saint Germain des Prés reprendra quelques best-sellers comme : les confitures maison, le Müesli et le Granola Claus, le Pfannkuchen bavarois ou encore le Roësti. L’équipe de la Rive-Gauche travaillera autour d'une carte adaptée au quartier, afin qu'un même client puisse conserver ses habitudes de la maison mère du 1er arrondissement, tout en découvrant des spécificités de l’autre côté de la Seine.

RIVE-GAUCHE

Tandis que la maison mère de la rue Jean-Jacques Rousseau sera rénovée pendant l’été, le nouvel écrin de la Rive-Gauche sera signé par l’architecte milanais de talent Fabrizio Casiraghi. Tout en conservant les codes de cette maison d’habituées, Fabrizio apportera une touche Bauhaus rappelant les années 1950, aussi bien dans le choix des couleurs que des textiles. Le restaurant sera structuré en trois espaces : l’entrée inspirée de l’architecture de Josef Hoffmann, sera suivie d’un espace pensé comme un café viennois élégant et confortable, et enfin une troisième pièce à l’image d’une arrière cuisine sobre et fonctionnelle, entièrement recouverte de carrelage blanc.
Une adresse déjà incontournable à découvrir à partir de l’automne 2017.